1 commentaire

Billet post-cantonales

J’ai été volontairement absent pendant cet entre-deux tours des élections cantonales. Disons que ça évitera de me faire accuser de taper sur la gauche en pleine campagne (les vrais militants socialistes n’aiment pas ça !).

Je ne vais pas m’étendre sur le point local. Je suis bien évidemment satisfait de voir la majorité départementale renforcée en Meurthe et Moselle pour poursuivre la politique menée avec de bons scores sur les 3 cantons de Nancy renouvelables et celui de Toul Sud face à des candidats UMP.

Je voulais surtout revenir sur le plan national… et il y a de quoi dire avec l’abstention, les déclarations de nos fraudeurs de Reims et les déclarations de militants.

L’abstention à 55 %

Quand nos dirigeants s’en soucieront donc plutôt que de pavoiser sur les scores avec les habituelles déclarations sur le retour du PS, l’unité à gauche…Un exemple : la déclaration de Martine Aubry ce dimanche soir : « Ce soir tout commence, dès demain nous sommes au travail »…. C’est qu’on commence à être habitué. Tout commence, alors qu’elle est première secrétaire du PS depuis fin 2008. On avait eu le droit au refrain « rénovation » après les échecs (Européennes) et maintenant on passe au refrain « nous sommes de retour » depuis le succès des régionales en 2010. 55 % d’abstention et un FN trop présent, voilà où nous mène le retour du travail au PS de Martine Aubry & Co. C’est bon !! On connait la chanson… Après chaque élection l’appareil du PS nous dit qu’il va bosser. C’est une chaîne sans fin.

Comme l’a rappelé Ségolène Royal, on peut féliciter nos élus et se satisfaire des nouveaux départements acquis mais ne jamais oublier que le camp de l’abstention est le premier parti en France.

Déclarations inacceptables de Martine Aubry

Autre point, Martine Aubry ne grandit pas le parti et sa fonction de première secrétaire (acquise de drôle de façons) avec ces deux bourdes de ces derniers jours.

  • Celle tenue au Grand Journal (dans la boîte à questions) sur sa différence avec Ségolène Royal. « Je suis brune, elle est blonde ». Chacun appréciera quand on sait que Ségolène Royal n’est pas blonde. Sur ce coup, elle aurait pu s’abstenir car justement ce n’est pas ce genre de petites phrases dans la bouche de responsables politiques qui donne envie aux électeurs de se déplacer et de me mettre un bulletin socialiste (quand il le peux) dans l’urne. Qu’elle garde ce genre de « blagues » pour son prochain dîner au Siècle.
  • Les propos qu’elle aurait tenue sur Europe 1. « Avec le même statut quo en 2007, Ségolène Royal aurait été élue. Elle a eu 47 %, moi ce soir j’ai 53 % ». On a vraiment l’impression de se trouver dans une cours de récréation d’école primaire. Et depuis quand, on est capable de transposer des résultats locaux en résultats nationaux. Et pour la petite histoire, il parait que la gauche a fait moins de voix que ce qu’en avais fait Lionel Jospin en 2002.

En attendant les primaires…

Certains députés viennent d’écrire une lettre à Martine Aubry. Pendant ce temps, des militants s’amusent à dire qu’aucun député ne soutien Ségolène Royal. 1/ Comme ça sans réfléchir je pense pourtant à Delphine Batot et à Guillaume Garot. 2/ Je ne savais pas que seul les députés allaient voter aux primaires !! 🙂

Martine Aubry et son équipe nous dit que le PS va dévoiler son programme ce 5 avril. C’est marrant mais en fouillant un peu (sur le site du PS), on apprend en fait que le « vague projet fait par une petite équipe » sera discuté au Bureau National le mardi 5 avril. Le projet sera ensuite validé par le CN  le 9 avril avant d’être soumis aux militants le 19 mai pour enfin être adopté par une convention le 28 mai.

Cyril [R2E]

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *