0 commentaire

Le vote ROYAL : Je fais gagner la gauche et je remets la France sur les bons rails.

Nous voilà dans la dernière ligne droite avant le premier tour des primaires citoyennes. Demain, n’oubliez pas d’aller voter (je le rappelle, tous les citoyens peuvent participer à cette désignation après le versement d’1 €- pensez à avoir le compte juste – et sur présentation d’une pièce d’identité). Allez voter massivement et n’écoutez pas les sondages. Les bureaux de vote sont tous ouverts de 9h à 19h. Et en cas de manque de bulletin, le bulletin manuscrit sur papier blanc est autorisé.

Pour moi, le choix est évident. Pour la réforme bancaire, pour l’interdiction des licenciements boursiers, pour la social-écologie, pour l’encadrement militaire aux jeunes délinquants, pour une bonne utilisation des aides aux entreprises (en particulier vers les PME et TPE), pour le courage en politique, pour la volonté de transformer le système, je vote Ségolène Royal !!

Comme le rappelaient les portes paroles de Ségolène Royal, cette dernière trace depuis des années l’avenir de la gauche. Une raison de plus de voter pour elle ! Voilà quelques extraits qui peuvent encore vous aider à faire le bon choix demain dans les urnes.

Les 9 et 16 octobre, les citoyens qui adhèrent aux valeurs de gauche voteront, pour des idées bien sûr, mais également pour une personnalité. Or, les idées, comme les personnalités, s’inscrivent dans une durée que le jeu médiatique occulte […]. Au cours de ces dernières années, Ségolène Royal a constamment tracé l’avenir de la gauche : pionnière, elle a proposé des solutions ambitieuses, les a défendues courageusement, avant de les voir reprises des mois ou des années plus tard, et dans l’indifférence des commentateurs, par ses camarades du Parti Socialiste. La croissance verte, qui a été un véritable cheval de bataille pour elle dès les années 90 et particulièrement depuis 2006, figure aujourd’hui en bonne place dans les programmes des candidats. La sortie du nucléaire aussi, de façon plus ou moins claire. Sauf que, Ségolène Royal, elle, n’a pas attendu Fukushima pour la défendre. La fermeté face à l’insécurité qui lui a attiré tant de critiques en 2006. L’ouverture du parti socialiste sur la société, la démocratie participative. Les solutions radicales contre la crise financière qu’elle avançait dès 2008. La priorité fiscale aux entreprises qui investissent, la création d’un gouvernement de la zone euro, la réforme bancaire, le conditionnement des aides aux entreprises… autant de sujet qui feraient « consensus » aujourd’hui si l’on en croit les éditorialistes.

Pour finir, je vous recommande aussi de visionner ces deux vidéos. Ce sont deux interventions de Ségolène Royal lors des deux derniers débats. La première sur les premières mesures qu’elle ferait et la seconde sur la conclusion du débat de mercredi soir.

Demain, je fais gagner la gauche et je remets la France sur les bons rails. JE VOTE ROYAL avec fierté !!!

Cyril [R2E]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.