La morale en politique avec Ségolène Royal

La morale en politique avec Ségolène Royal

Avec les différentes affaires puantes depuis ces derniers mois et dernières années (Woerth, MAM et surtout Karatchi), il est plus qu’évident qu’il faudra que le candidat socialiste fasse preuve d’exemplarité pour accéder aux plus hautes responsabilités en mai 2012.

A défaut, les électeurs en se disant « tous pourris » risquent soit de bouder les urnes (abstention), soit de se tourner vers le vote Front National (vote contestataire) avec le résultat que l’on connait… Le Front National devant le PS, privant ainsi ce dernier de second tour et assurant la réélection de Nicolas Sarkozy.

Je ne reviendrais pas sur les casseroles que peuvent trainer tel ou telle candidat(e) aux primaires citoyennes…. Mais pour moi, seule Ségolène Royal peut faire preuve de cette exemplarité dont nous aurons besoin pour faire campagne puis pour exercer correctement les responsabilités de Présidente de la République. Pourquoi ? Parce qu’elle propose des choses concrètes sur la morale en politique (pendant que d’autres sont plus dans le flou et dans le recul permanent à faire bouger les choses positivement). Voilà quelques exemples :

  • Volonté de mettre fin au cumul des mandats (comme elle se l’est appliquée en 2007 en ne se représentant pas aux législatives afin de se consacrer entièrement à sa région). Comme elle le rappelait très bien à son meeting de Toulouse (jeudi 29 septembre), ça fait 10 ans que les militants socialistes votent de congrès en congrès contre le cumul des mandats… et 10 ans que l’ont repousse l’échéance. Et bien, Présidente, Ségolène Royal y mettra fin. L’exemple viendra dès le début de son élection en constituant un gouvernement paritaire d’hommes et femmes irréprochables et qui n’auront aucun cumul avec toute autre fonction.
  • Pour moraliser le système politique, Ségolène Royal mettra également fin à l’éligibilité d’élus condamnés. « Les élus condamnés seront démis de leurs fonctions et inéligibles à vie ».
  • Volonté de s’attaquer et de dénoncer la corruption du système Sarkozy.  Souvenons nous… Il y a quelques mois, certains lui riaient au nez quand elle qualifiait le système actuel de corrompu… On voit aujourd’hui à quel point elle avait raison.
  • Ségolène Royal est aussi une des rares (pour ne pas dire la seule) à dire qu‘il faut ouvrir le débat de l’immunité présidentielle. Comme elle le disait dans Libération : « Nicolas Sarkozy a besoin d’être réélu pour conserver son immunité. C’est pour ça que la campagne sera particulièrement féroce ».
  • La morale en politique c’est aussi ne pas faire n’importe quoi. C’est pour cela que Ségolène Royal (dans son contrat avec la nation) a fait des propositions très claires en cohérence avec son principe de politique par la preuve. Pour cela, élue Présidente de la République, Ségolène Royal installera un Comité de Surveillance des Engagements dont les membres seront désignés à parité par la majorité et l’opposition.

2 thoughts on “La morale en politique avec Ségolène Royal

  1. . Quand et sur quoi Francois Hollande et Martine Aubry ont ils fait preuve de leur non exemplarité puisque vous dite que seule Segolene Royal peut faire preuve de cette exemplarité? il est regrettable que vous affiremiez cela sans y apporter la moindre preuve , c’est presque de la diffamation envers Holande et Aubry .
    Si segolene Royal essaye de paraitre en pointe sur certaine question de morale en politique, c’est qu’elle sait parfaitement que la droite se fera un grand plaisir à lui rappeler qu’elle a ete condamnéee definitivement pour ne pas avoir verser des salaires à 2 de ses collaboratrices si elle etait designée candidate ps à l’issue de la primaire .

  2. @ Sovar, C’est ce que je pense. On a pas le droit de donner son avis ?! Des preuves de non exemplarité. Il ne suffit pas de retourner longtemps en arrière. Simplement en 2008 pour Aubry. Et sur le non cumul des mandats (Hollande a été premier secrétaire pendant 10 ans, Aubry ne l’a toujours pas appliqué !).
    De la diffamation envers Hollande et Aubry ? Valls, Montebourg et Baylet ne sont plus candidats ?

    Ah la fameuse histoire des assistantes parlementaires. ça a déjà été utilisé maintes fois… et expliqué maintes fois sur un sujet pas simple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.