0 commentaire

Nous finirons ensemble

9 ans après l’excellent « Les petits mouchoirs », Guillaume Canet propose de retrouver toute la bande dans « Nous finirons ensemble ».

De quoi ça parle ? Préoccupé, Max est parti dans sa maison au bord de la mer pour se ressourcer. Sa bande de potes, qu’il n’a pas vue depuis plus de 3 ans, débarque par surprise pour lui fêter son anniversaire ! La surprise est entière mais l’accueil l’est beaucoup moins… Max s’enfonce alors dans une comédie du bonheur qui sonne faux, et qui mettra le groupe dans des situations pour le moins inattendues. Les enfants ont grandi, d’autres sont nés, les parents n’ont plus les mêmes priorités… Les séparations, les accidents de la vie… Quand tous décident de ne plus mettre de petits mouchoirs sur les gros bobards, que reste-t-il de l’amitié ?

Mon avis sur le film : Lors de la longue tournée d’avant premières, les commentaires étaient assez positifs, certains allant jusqu’à le préférer au film de 2010. Ce n’est pas mon cas même si j’ai beaucoup apprécié ce film (avec quelques bémols mais qui se seront vite effacés lors de ma deuxième séance). En tout cas, c’est un vrai plaisir de retrouver toute cette bande d’acteurs.

Très vite on comprend que les relations sont distantes depuis 3 ans à cause d’une embrouille avec Eric. Pendant 2h15, nous allons donc découvrir ce que sont devenus le personnages et découvrir leurs nouvelles aventures en alternant les scènes drôles et celles plus émouvantes (peut-être moins que dans « Les petits mouchoirs » qui était plus dramatique avec l’accident puis la mort de Ludo). On rit donc beaucoup, les liens d’amitiés avec les désaccords et les défauts de chacun sont toujours là. Et c’est là l’essentiel !

Les défauts que j’avais trouvé au film lors du premier visionnage étaient le personnage de Marie que je trouvais insupportable… Mais ça s’est finalement estompé lors de ma seconde séance. Par contre, je trouve dommage de ne pas avoir plus intégré les enfants qui ont grandis et surtout celui d’Eliott avec sa relation qui semble compliquée avec son père (qu’est-ce qu’ils se disent ver la fin ?).

Du côté de la BO : Il n’y a rien à redire. Comme celle de « Les petits mouchoirs », ça frôle la perfection !

Bref, une belle suite après avoir laissé toute cette bande de potes sur une scène triste en 2010. On prend du plaisir à les retrouver beaucoup plus cash en mettant un peu leurs mouchoirs sur leurs pensées.

Cyril [R2E]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.