Pilier #5 : Décider de l’excellence environnementale

Pilier #5 : Décider de l’excellence environnementale

Aujourd’hui, retour sur le cinquième pilier du Pacte présidentiel de Ségolène Royal : “Décider l’excellence environnementale“.

“Le réchauffement planétaire est une menace sur l’équilibre du monde et les générations futures. L’investissement massif sans l’écologie que j’engagerai conduiraà développer de nouveaux métiers et à créer des emplois. Je veux aussi aider le développement rural et redonner aux agriculteurs la fierté et la rémunération de leur métier. Il faut produire différemment : la qualité doit primer sur la quantité. Ceux qui font des efforts recevront davantage d’aide car ils agissent pour l’intérêt général. Nos sources d’énergie doivent être diversifiées. J’encouragerai les éco-industries par une TVA réduite sur ces produits et j’instaurerai un prélèvement exceptionnel sur les sociétés pétrolières pour développer les transports collectifs.”

Concrétement, le Pacte présidentiel prévoit :

  • Préparer l’après-pétrole en développant les énergies renouvelables et en constituant un pôle public entre EDF et GDF
  • Un vice-premier ministre sera chargé du développement durable
  • Mobiliser la société en proposant la création d’une organisation mondiale de l’environnement. Instituer un moratoire sur les cultures d’OGM en plein champ
  • Lutter contre le changement climatique par l’application du principe pollueur-payeur, la généralisation de l’isolation thermique et des économies d’énergie dans le logement, les incitations à un transfert du fret vers le rail.

Si vous n’êtes pas assez convaincu(e)s, voilà une parole de citoyen (Cécile Fourré, 37 ans, assistante commerciale et marketing) : “Je ne veux pas laisser à mes enfants une planète dévastée. Tout le monde signe le pacte de Nicolas Hulot, mais qu’a fait la droite pendant 5 ans ? Ségolène Royal est la plus concrète. Les autres font comme Chirac. De grands discours dans les sommets. Et quand ils rentrent à la maison, ils ont tout oublié…”.

Pour continuer la réflexion, je vous invite fortement à consulter la vidéo concernant ce cinquième pilier du Pacte présidentiel.

A condition d’anticiper plutôt que de subir les mutations, le défi environnemental doit être vu comme une chance. Pour celà, le 22 avril, votez et faites voter Ségolène Royal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.