Pourquoi je vote et je fais voter Ségolène Royal !

Pourquoi je vote et je fais voter Ségolène Royal !

Nous sommes désormais à 2 jours du premier tour de l’élection présidentielle. Avant toute chose, je tiens à vous rappeler qu’il est très important de se rendre à son bureau de vote ce dimanche 22 avril 2007 (puis le 6 mai 2007). Pour ma part, je considère ce droit de vote comme étant un acte très important. Et comme toujours (encore plus ce dimanche), dans l’isoloir, je me sentirai heureux d’avoir ce droit. En effet, comme bon nombre de français, j’attend ce 22 avril 2007 avec impatience, et ce depuis le soir du 21 avril 2002. Car cette année, il est essentiel que les électeurs aient le choix le plus clair possible pour le second tour de cette élection. Autrement dit, le choix entre un projet de gauche (alliant solidarité, progrès et dignité pour tous) et un projet de droite (alliant égoïsme, conservatisme et privilège pour quelques uns).Vous l’aurez compris, mon vote du 22 avril 2007 est très clair : Ségolène Royal sans aucune hésitation !!!

Mais pour celles et ceux qui n’auraient pas encore fait leur choix, permettez moi d’abord de vous rappeler que la gauche et la droite, ce n’est pas la même chose ! Si vous en doutez encore, souvenez vous que la gauche s’est toujours battue pour les mêmes droits et les mêmes chances pour tous, et que la droite, le centre-droit et l’extrème droite s’y sont toujours opposés.

Ensuite, nous avons d’abord Nicolas Sarkozy qui – à mes yeux et aux yeux de nombreux socialistes et citoyens – devient de plus en plus inquiétant s’il venait à devenir le prochain Président de la République Française. Il a commencé par se considérer comme un candidat du changement, au point de ne même pas être capable d’assumer son bilan (au sein de ministères très importants) catastrophique des 5 dernières années. Aujourd’hui, à quelques heures du suffrage, il se déplace même de plus en plus vers l’extrème droite. Prédestination génétique au suicide et à la pédophilie, opposition des uns contre les autres faisant le nid des communautarismes, immigration choisie, la communauté turque qui ne s’intégrerais pas, et j’en passe sinon on en a pour la journée ! (mais je vous invite à aller regarder cette vidéo… ça vous fera vraiment une idée du gugusse).

A ce stade, vous pouvez peut-être hésiter entre François Bayrou et Ségolène Royal. D’abord, ayez bien en tête que pour être en mesure de l’emporter au second tour, il faut d’abord pouvoir se qualifier au premier tour. Et honnêtement, je ne pense pas que François Bayrou s’y qualifie (à moins d’un score faible de Nicolas Sarkozy… mais dans ce cas je pense que ça serait à « l’avantage » de l’extrème-droite). Ensuite, contrairement à ce qu’il essaye de faire croire, F. Bayrou n’est pas un homme neuf ! N’oublions pas qu’il est député sortant UDF (il est bon de le rappeler, allié le plus souvent à l’UMP) et qu’il a été ministre d’un gouvernement de droite. Et pour vous prouver qu’il est bien de droite, il suffit de regarder les communes, les conseils généraux, les conseils régionaux, … L’UDF est toujours associé à l’UMP. Pour celà, un exemple en Poitou-Charente (région de Ségolène Royal) : livres gratuits pour les lycéens, création de 500 places d’apprentissage pour les jeunes, mise en place de la sécurité sociale professionnelle, baisse de l’endettement et non augmentation des impôts, bref des mesures justes et des mesures de gauche. L’UDF n’a pas voté le budget. Ils ont voté contre le budget avec l’UMP. Alors, François Bayrou de gauche ? Non ! Et je n’ai pas peur de le dire, François Bayrou c’est une imposture et l’immobilisme pour notre pays.

En face, nous trouvons donc le Pacte présidentiel de Ségolène Royal (avec ces 7 piliers liés les uns aux autres). Un pacte qui rassemble celles et ceux qui pensent que les valeurs humaines doivent toujours l’emporter sur des valeurs boursières, un véritable projet de société pour l’ensemble des français garantissant l’égalité REELLE pour toutes et tous. Voter Ségolène Royal c’est également une nouvelle donne pour les jeunes (le pacte présidentiel fait de la jeunesse et de l’éducation une priorité), une nouvelle donne pour l’emploi sécurisé, une nouvelle donne pour nos institutions (suppresion du 49-3, création d’une sixième république), une nouvelle donne en matière d’environnement, une nouvelle donne contre la vie chère. Bref, choisir, voter et faire voter Ségolène Royal dès le 22 avril prochain, c’est faire le choix d’une France qui se relève, d’une France qui rassemble tous les français, de la politique par du concret, d’une République plus simple, plus rapide, plus transparente et donc plus efficace pour l’ensemble des français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.