Vivement la fin de campagne

Vivement la fin de campagne

Nous voilà à quelques jours du second tour de l’élection présidentielle 2012. Et avec tout ce que lis sur Internet, je crois qu’il est grand temps que tout celà se termine (même si ça recommencera peu de temps après en raison des élections législatives de juin 2012) tellement les mensonges de l’UMP et les propos se rapprochent de plus en plus de propos relevant de l’extrême droite.

On a par exemple les propos de l’UMP sur le droit de vote des étrangers. C’est un des points de campagne de l’UMP qui est répété par plusieurs personnalités de l’actuel parti présidentiel… J’en ai la preuve par un tract du député du coin (qui n’est autre que le suppléant de la « célèbre » ministre de l’apprentissage). C’est désolant de voir que l’UMP (censé être un parti républicain) est tombé si bas en distribuant des tracts copiés/collés du Front National.

Au verso de ce torchon, on peut lire que « donner le droit de vote aux étrangers, c’est ouvrir la porte à un vote communautariste qui conduira par exemple à des menus halal dans les cantines scolaires ou des créneaux pour les femmes dans les piscines municipales » ou encore que « le droit de vote ne s’achète pas en payant des impôts »

Une précision sur la proposition socialiste. Le droit de vote (aux élections locales) sera accordé aux étrangers résidant légalement en France depuis 5 ans. Pour celles et ceux qui sont défrisés par cette proposition, sachez que les propos de Nicolas Sarkozy sur ce sujet étaient tout autres à une époque.

« Il ne serait pas anormal qu’un étranger en situation régulière qui travaille, paie des impôts et réside depuis au moins dix ans en France, puisse voter aux élections municipales » Nicolas Sarkozy en 2005 alors Ministre de l’intérieur.

Déjà en 2001, dans son livre « Libre » il s’était prononcé en faveur du droit de vote des étrangers aux élections locales: « À partir du moment où ils [les étrangers non communautaires] paient des impôts, où ils respectent nos lois, où ils vivent sur notre territoire depuis un temps minimum, par exemple de cinq années, je ne vois pas au nom de quelle logique nous pourrions les empêcher de donner une appréciation sur la façon dont est organisé leur cadre de vie quotidien. »

Toujours sur ce thème, nous avons aussi les propos de la pénible NKM (qui décidément en avale des couleuvres dans cette campagne). Après les propos de son candidat sur le fait que le Front National est un parti républicain, ça dû lui faire bizarre d’entendre ça après le livre qu’elle avait écrit : « Le Front National est un parti anti républicain qui se situe en dehors du cadre de la République ».

Bref, à l’UMP on n’en est pas à quelques incohérences pour courir après les voix du Front National.

Autre gros mensonge de l’UMP dans cette campagne de second tour, le nucléaire en affirmant que François Hollande en visage la fin du nucléaire. C’est évidemment faux !! Jamais François Hollande n’a avancé cette idée. C’est tout simplement qu’il est prévu de passer de 75 % à 50 % pour ce qui est de la production nucléaire. Il s’agit de la proposition N°41.

Je préserverai l’indépendance de la France tout en diversifiant nos sources d’énergie. J’engagerai la réduction de la part du nucléaire dans la production d’électricité de 75% à 50% à l’horizon 2025, en garantissant la sûreté maximale des installations et en poursuivant la modernisation de notre industrie nucléaire. Je favoriserai la montée en puissance des énergies renouvelables en soutenant la création et le développement de filières industrielles dans ce secteur. La France respectera ses engagements internationaux pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Dans ce contexte, je fermerai la centrale de Fessenheim et je poursuivrai l’achèvement du chantier de Flamanville (EPR).

Il est donc grand temps que cette campagne se termine et grand temps de tourner définitivement la page du Sarkozisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.