0 commentaire

Liberté Chérie Tour • Acte 2

Un peu plus d’un mois après l’acte 1, rendez-vous était pris pour l’acte 2 du « Liberté Chérie Tour » de Calogero au Zénith de Nancy-Maxéville ce 17 mai. Ce concert était aussi mon dixième concert de l’artiste !

Comme au Galaxie, j’avais acheté une place en fosse (sans accès Early qui était proposé sur cette date). Lire la suite

0 commentaire

Fiertés

Après « J’ai deux amours » diffusé au mois de mars, Arté vient de diffuser la mini-série « Fiertés ».

Il s’agit d’une série de 3 épisodes de 52 minutes, où chacun d’eux revient sur un fait de 30 ans de luttes LGBT avec la dépénalisation de l’homosexualité (1981), le vote du PACS (1999) et la loi du mariage pour tous (2013). Lire la suite

0 commentaire

Langue de tweet #10

Profitons de ce 1er mai pour écrire un nouveau billet estampillé « Langue de tweet » (le 10ème du nom). Et pour cela, quoi de mieux que les célèbres tweets de Julien Doré (actuellement en tournée acoustique « Vous & Moi »).

Les réseaux sociaux ne sont pas toujours un endroit où les règles de grammaire, d’orthographe ou de conjugaison ne sont pas toujours bien respectés… la preuve ! Lire la suite

0 commentaire

Liberté Chérie Tour

Plusieurs mois après la sortie de l’album « Liberté Chérie », Calogero est de retour sur scène avec le « Liberté Chérie Tour » qui est passé en Lorraine il y a 10 jours. C’était au Galaxie d’Amnéville ! (personnellement, il s’agissait de ma première fois dans cette salle pour Calogero, avec une légère appréhension sur l’ambiance sachant que le public mosellan est souvent trop calme… mais il n’en a rien été). Lire la suite

0 commentaire

Le collier rouge

Premier article de l’année (qui a dit enfin ?) avec le nouveau film de Jean Becker : Le collier rouge avec François Cluzet et Nicolas Duvauchelle dans les rôles principaux.

De quoi ça parle ? Dans une petite ville, écrasée par la chaleur de l’été, en 1919, un héros de la guerre est retenu prisonnier au fond d’une caserne déserte. Devant la porte, son chien tout cabossé aboie jour et nuit. Lire la suite

0 commentaire

2017 dans les salles obscures

Depuis 12 ans, 2017 est la plus petite année ciné avec un total de (seulement) 61 films et 64 séances. Tout au long de cette année 2017, 12 coups de coeur, 2 films vus à plusieurs reprises (3 fois pour 120 battements par minute et 2 fois pour Jalouse). Mais c’est aussi 2 films avec une ou aucune étoile (L’amant double et les fantômes d’Ismaël). Lire la suite