0 commentaire

Joséphine s’arrondit

Joséphine, Gilles et le sage-femmePremière avant-première de l'année avec la suite des aventures Joséphine où Marilou Berry passe pour la première fois derrière la caméra.

De quoi ça parle ? Depuis deux ans, Gilles (homme-parfait-non-fumeur-bon-cuisinier-qui aime-les-chats) et Joséphine (fille-attachiante-bordélique-mais-sympathique) s’aiment. Tout est parfait. Jusqu'à une nouvelle inattendue : ils seront bientôt trois. Ne pas devenir comme sa mère, garder son mec et devenir une adulte responsable, tout un tas d'épreuves que Joséphine va devoir affronter, avec Gilles... à leur manière.

Mon avis sur le film : J'avais eu un petit moment de plaisir un peu avant Noël en découvrant qu'une suite allait sortir... Plaisir qui s'est retrouvé et amplifié après avoir vu ce film qui est réussit sur tout points de vue (histoire, réalisation, casting)

On retrouve en effet les différents personnages découverts dans Joséphine, y compris la DRH un peu fo-folle Alexandra. Les ami(e)s de Joséphine sont toujours présents et ont aussi (où vont) évoluer : l'une est aux USA, l'autre va découvrir une relation stable... reste Cyril (qui sera peut-être en couple dans un troisième volet).

On retrouve aussi pas mal de situations très cocasses et à mourir de rire avec quelques clins d’œil au premier opus (référence à la nuit passée dans la grande roue, la scène au ralenti, la scène où Joséphine marche avec un plan sur ses fesses, ...) et des dialogues bien trouvés.

Les scènes avec Josiane Balasko (pour les incultes, mère de Marilou Berry dans la vie) sont fabuleuses tout comme celle avec Victoria Abril (qui joue la mère de Gilles).

Scène marquante du film : Je trouve que c'est toujours difficile à dire pour une comédie.. Mais je dirais celle où Joséphine rêve et se retrouve dans la salle de bain à se regarder dans le miroir et s'imagine dans la peau de sa mère (aucun spoiler de ma part, cette scène est dans la bande annonce). D'autant plus drôle que cette scène a été réalisée en une seule prise sans effet spéciaux.

Du côté de la BO : Juste souligner ce petit côté "midinette/fleur bleue" inattendue avec "J'te l'dis quand même" de Patrick Bruel.

A vos agenda pour "Joséphine s'arrondit". Comme le dit l'affiche, l'accouchement (du flageolet...) est prévu le 10 février. Soyez nombreux à vous rendre dans les salles obscures (en espérant avoir un troisième volet par la suite).

Marilou Berry était présente (accompagnée d'un acteur, le rôle du sage-femme) après la projection de cette avant-première pour une série de questions et une séance de photos et dédicaces.

Cyril [R2E]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.