Un coin d’humanité

Un coin d’humanité

J’en ai encore trop peu, mais j’aime beaucoup les belles bandes dessinées qui sortent un peu des classiques. C’est grâce au billet de Matoo que ma (petite) collection vient de s’agrandir avec « Un coin d’humanité » de Kek.

Quatrième de couverture : On s’est tous paumé à un moment de notre vie, mais, pour certains, ce moment dure un peu trop longtemps. Pour ceux-là, 70 000 bénévoles aux Restos du Cœur sont présents toute l’année, pour la chaleur d’un repas, d’un échange ou d’une main tendue, à une époque où le social est réseau distancié. Dans cet album, commencé pendant le temps suspendu du confinement du printemps 2020, Kek partage son expérience de bénévole, croquant au fil de ses chroniques des portraits attachants et bouleversants, remplis d’humour, de tendresse, et de bien plus qu’un coin d’humanité.

Mon avis : J’ai beaucoup aimé ce récit de bénévole aux Restos du Cœur qui nous apprend aussi pas mal de choses sur l’aide alimentaire et qui peut même sans doute chasser quelques clichés, le tout sous forme de bulles (logique, c’est une BD) en noir et blanc.

Le prix (14,95 €) reste raisonnable pour un tel produit de 185 pages. La totalité des droits d’auteur et la marge de l’éditeur sont reversées aux Restos du Cœur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.