&

&

&« & » est le titre le plus court d’un article sur ce blog ! Et c’est mon premier article consacré à Julien Doré (dont j’avais énormément apprécié « Love » et sa tournée, bien que vue uniquement en DVD) à l’occasion de la sortie de son quatrième album décrit comme étant un album pop solaire et intime. Et le moins que je puisse dire, c’est que je suis conquis du résultat.

Je me suis procuré ce CD en format physique et l’objet est vraiment chouette. La pochette blanche est sobre mais originale puisqu’elle est personnalisable (le & est vide sur la pochette pour y glisser une des 4 (belles) photos proposées). Quant au livret, il est confectionné en papier recyclé avec de jolies photos pour illustrer le tout (seul bémol, la couleur d’écriture pour certaines paroles qui nécessitent d’avoir une superbe bonne vue).

Aussitôt le CD inséré dans le lecteur avec le casque sur les oreilles, je commence la découverte de cet album par 11 secondes de notes de musique bien agréables à écouter avant d’y ajouter la douce voix de Julien Doré. Ce titre « Porto-Vecchio » est une belle entrée pour cet album. Un de mes titres préférés avant d’enchainer sur « Coco Câline » qui est tout aussi agréable et relativement entrainant.

Place ensuite à une belle balade « Sublime & silence » (avec des jolis instruments) dont le rythme s’accélère régulièrement à plusieurs reprises sur ce chouette morceau qui est mon second coup de cœur.

On enchaîne ensuite avec « Le lac » qui est le premier extrait de cet album et que j’avais donc déjà pas mal écouté et visionné le clip. Écouté dans l’ordre de l’album, il demeure un titre entrainant et reste également un de mes coups de cœur (déjà le 3ème !).

On passe à « Corail » en duo avec Juliette Armanet qui est agréable à écouter même si ce titre ne fait pas parti de mes morceaux préférés. Place ensuite à « Mon écho » qui est la balade très calme de l’album avant d’enchainer sur un joli titre en italien avec « Romy ».

Après ce passage de 3 titres plus calmes de l’album, on revient à un morceau dynamique qui est mon quatrième coup de cœur (sympas les sifflements d’oiseaux au tout début) avec « Moonlight Serenade » dont le refrain reste en tête (« faut trop m’aimer moi »).

On poursuit la découverte avec « Eden » qui est mon cinquième coup de cœur pour plusieurs raisons : la voix de Julien Doré, la montée en puissance lors des refrains et l’instrumentalisation de ces 3 minutes et 49 secondes de pur bonheur musical. Un titre qui devrait « envoyer du lourd » en live !

Place maintenant à « Magnolia » qui est une balade calme de l’album qui se termine joliment par 30 secondes uniquement avec les instruments.

A ce stade, il ne reste déjà plus que 3 morceaux à écouter… Et cette écoute se poursuit avec un sixième coup de cœur attribué à « Beyrouth Plage » avant d’enchaîner sur « Caresse » qui met bien en valeur la voix de Julien Doré. Puis l’album se termine avec « De nos sombres archives », titre le plus long de l’album. Le genre de titre qui clôture parfaitement un album… Une belle mélodie avec la présence du piano et avec un rythme qui s’accélère régulièrement. Mon septième et dernier coup de cœur de l’album. Je verrais bien ce titre en clôture de concert.

Bref, un sans faute pour ce quatrième album avec beaucoup de coups de cœur (7 sur 13 titres, du jamais vu !) et avec pas mal de morceaux qui devraient être sympa dans des versions live. Un album à conseiller. Un album qui s’écoute sans fin.

L’album contient également un DVD, « Histoire d’& » qui raconte la conception de cet album. Un beau complément au CD avec des paysages magnifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.