0 commentaire

Au bout des doigts

C'est sans doute mon dernier film de l'année en attendant le bilan 2018. En tout cas, je termine l'année sur une note (sans jeu de mots) positive avec "Au bout des doigts" de Ludovic Bernard avec Lambert Wilson, Kristin Scott-Thomas et Jules Benchétrit.

De quoi ça parle ? La musique est le secret de Mathieu Malinski, un sujet dont il n’ose pas parler dans sa banlieue où il traîne avec ses potes. Alors qu’un des petits cambriolages qu’il fait avec ces derniers le mène aux portes de la prison, Pierre Geithner, directeur du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris l’en sort en échange d’heures d’intérêt général. Mais Pierre a une toute autre idée en tête… Il a décelé en Mathieu un futur très grand pianiste qu’il inscrit au concours national de piano. Mathieu entre dans un nouveau monde dont il ignore les codes, suit les cours de l’intransigeante « Comtesse » et rencontre Anna dont il tombe amoureux. Pour réussir ce concours pour lequel tous jouent leur destin, Mathieu, Pierre et la Comtesse devront apprendre à dépasser leurs préjugés…

Mon avis sur le film : N'étant pas un amateur de musique classique , la bande annonce du film m'avait quand même donné envie de le voir (en plus de Lambert Wilson et de Kristin Scott-Thomas). Et je n'ai pas été déçu (même s'il n'a rien de révolutionnaire - au sens où il n'y a guère de surprises sur le déroulement du scénario). On ne voit pas le temps passer et on se laisse facilement et très vite emporter par la musique en suivant le parcours de ce jeune de banlieue et de son don (non exploré) pour le piano découvert grâce à son voisin.

Le tout est interprété par un joli duo (formé par Lambert Wilson et Kristin Scott-Thomas) accompagné par une belle découverte avec Jules Benchétrit (dans le rôle principal).

Scène marquante du film : Elle est toute simple, mais c'est doute la discussion entre Mathieu et la Comtesse devant le conservatoire.

Du côté de la BO : Un film sur le thème de la musique ne peut avoir qu'une bande originale soignée. Donc rien à dire de ce côté si ce n'est que les scènes de piano sont très belles.

Bref, un beau film à voir. Un film sur le bien fondé de faire sortir les jeunes de leurs banlieues grâce à des activités culturelles ou sportives.

Cyril [R2E]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.