Suite du congrès socialiste

Suite du congrès socialiste

Suite de l’article publié hier soir où je vous disait qu’il nous fallait attendre ce qu’il allait sortir de la commission des résolutions. Les nouvelles n’étaient pas bonnes hier soir tard dans la nuit. Au risque de me répeter, j’aurais nettement préféré que le Parti Socialiste sorte de ce congrès en étant rassemblé et unit – derrière la motion arrivée en tête (de 4 points) le 6 novembre dernier – afin de lutter efficacement contre la politique désastreuse de l’Etat UMP.

D’après Le Monde, c’est vers 1h25 (soit trois heures après le début de cette fameuse commisison) que l’équipe de Ségolène Royal a annoncé leur départ.

“Les militants vont avoir la parole jeudi prochain : la main tendue que nous avons offerte n’a pas été saisie. Nous en prenons acte. J’appelle tous les militants à choisir jeudi prochain entre le retour aux méthodes d’un autre âge et un PS avec d’autres méthodes, le PS a besoin de changer »

Suite à l’absence de rassemblement autour de cette motion, les 3 autres motions (A, C et D) en lice, n’ont pas été capable de se mettre d’accord sur la présentation d’un candidat (la fameuse condition humaine dont ils nous ont parlé ce matin).
Du coup, c’est aux militants de se prononcer ce jeudi 20 novembre. Nous avons donc trois candidats au poste de 1er secrétaire du Parti Socialiste : Martine Aubry, Benoît Hamon et Ségolène Royal.

Le grand absent de ce trio est Bertrand Delanoé qui a décidé de ne présenter aucun candidat et de ne soutenir personne. (Je reviendrais plus tard sur cette motion. Raz le bol de ces façons de procéder au niveau de la Meurthe et Moselle).

Je vous mets ici les vidéos des différentes interventions de la motion E de ce matin. D’abord Vincent Peillon qui s’exprimait (comme chaque autre motion) sur « la commission des résolutions ». Le rassemblement a donc été recherché autour de la motion E puisque la légitimité militante nous en faisait un devoir et nous l’avons recherché sur le fond en demandant aux autres motions de nous dire où étaient ces différences politiques insurmontables entre nous qui ne semblaient pas si importantes au cours des différentes présentations des motions dans les sections, dans les AG fédérales, … pour finalement devenir importantes hier. Mais aucun amendement n’a été présenté. Il revient ensuite sur la question des alliances en revenant sur le cas de Michel Rocard dont je parlais justement hier (signataire de la motion C alors qu’il avait appelé à une alliance avec le Modem dès le premier tour de l’élection présidentielle… Cherchez la cohérence !).

C’est ensuite Ségolène Royal qui est intervenue un peu plus tard dans le cadre des déclarations des candidatures au poste de premier secrétaire. Elle commence son discours en s’adressant aux militants à qui il revient de rassembler le Parti Socialiste. Très bonne intervention au sujet du pouvoir d’achat sur lequel le gouvernement ne fait rien. Elle compare les 350 milliards d’aides débloquées pour les banques qui représentent près de 10 000 Euros par foyer fiscal !! Mes camarades de toutes motions confondues, ça ne vous parle pas ?! Moi si !! Et c’est percutant !

Enfin, je termine avec l’intervention de Ségolène Royal au JT de 12h de France 2.


Non classé

3 thoughts on “Suite du congrès socialiste

  1. « Suite à l’absence de rassemblement autour de cette motion, les 3 autres motions (A, C et D) en lice, n’ont pas été capable de se mettre d’accord sur la présentation d’un candidat  »

    Pour actualiser le passage, il convient de prendre désormais en compte cette dépêche :

    PARIS, 17 nov 2008 (AFP) – Le maire PS de Paris Bertrand Delanoë appelle, au nom d’une « certaine idée du socialisme », à choisir Martine Aubry lors du vote interne des socialistes pour la désignation du Premier secrétaire jeudi, dans une lettre aux militants rendue publique lundi.
    […]

    bonne semaine !

  2. @ baba : Décidément, je te vois souvent par ici en ce moment. Bon ! Au passage : une fois que mes billets sont postés, je ne reviens pas dessus. Mais merci quand même de ta précision dont tout le monde a dû entendre parler.

    Enfin, je ferait juste une remarque. La position de Bertrand Delanoé (celle d’aujourd’hui… car elle était autrement dimanche), ne change en rien ce que j’ai dit. Je persiste et je signe, les 3 autres motions (A, C et D) n’ont pas été capable de se mettre d’accord sur la présentation d’un candidat.

  3. « ..ne change en rien ce que j’ai dit. Je persiste et je signe, les 3 autres motions (A, C et D) n’ont pas été capable de se mettre d’accord sur la présentation d’un candidat. »
    En effet je suis d’accord avec toi, on rechangera pas le cours de l’histoire !
    Bah le congrès c’est toujours l’occasion de débattre du fond c’est sympa, quoi qu’en disent les médias !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.