0 commentaire

Amitiés sincères

Le voilà le premier film coup de cœur de cette année 2013.  Certes, un sujet déjà traité moultes fois (l’amitié) au cinéma mais un sujet plutôt bien traité dans ce film « Amitiés sincères ».

Walter (Gérard Lanvin), Jacques (Wladimir Yordanoff) et Paul (Jean-Hugues Anglade), tous trois quinquagénaires, sont des amis de longue date. La fille (âgée de 20 ans) de Walter a une liaison avec Paul et en plus de 30 ans, Jacques n’a jamais parlé de son homosexualité à Walter. Or Walter n’aime pas le mensonge.

Première bonne surprise (du moins j’ai trouvé), c’est de surprendre le spectateur pour toute la partie autour de l’histoire de Jacques. Ce côté du personnage n’était pas présente dans la bande annonce et dans les résumés du film qu’on trouve un peu partout. Le personnage de Paul est assez plaisant à voir évoluer surtout quand ressurgit un ancien amour  (maintenant marié avec des enfants) qui se présente aux élections municipales (sous l’étiquette UMP) à laquelle Paul se présente également.

Autre bonne surprise, des rôles féminins très bien joués avec Ana Girardot (Clémence, la fille de Paul) et Zabou Breitman (l’ex femme de Walter) dans le rôle de la mère bien plus posée et avec plus de recul que le père de Clémence.

On ne s’ennuie donc pas pendant les 1h44 que dure le film. Et on attend avec une certaine impatience le moment où Walter va apprendre les secrets de ses deux amis. En tout cas, le film montre bien que les relations humaines sont parfois complexes et qu’il est de moins en moins facile de laisser le temps passer.

Et pour finir (le film et cet article), je vous laisse avec le clip de « Vingt ans » de Jean-Louis Aubert écrit pour le film.

Cyril [R2E]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.