0 commentaire

Grâce à Dieu

Il s’agissait de ma première avant première de l’année avec la projection du nouveau film de François Ozon (tourné dans le plus grand secret), Grâce à Dieu, en présence du réalisateur et de Melvil Poupaud avant la séance.

De quoi ça parle ? Alexandre vit à Lyon avec sa femme et ses enfants. Un jour, il découvre par hasard que le prêtre qui a abusé de lui aux scouts officie toujours auprès d’enfants. Il se lance alors dans un combat, très vite rejoint par François et Emmanuel, également victimes du prêtre, pour « libérer leur parole » sur ce qu’ils ont subi. Mais les répercussions et conséquences de ces aveux ne laisseront personne indemne.

Mon avis sur le film : Ce sujet grave est bien traité par le réalisateur tout en nuance et sans être totalement à charge contre l’église. Sur ce point, l’équilibre se fait avec les différents points de vue et caractères des victimes présentées : Alexandre qui reste très proche de l’église (même si la fin est intéressante avec la question d’un de ses enfants), François dans le rôle de « bouffeur de curé » et Emmanuel qui est complétement perdu dans sa vie.

Les acteurs principaux sont tous très bons dans leurs rôles tout comme les acteurs secondaires (Josiane Balasko est finalement parfaite dans le rôle de la mère d’Emmanuel).

Le film met aussi bien en évidence le courage de ces victimes pour ces libérations de la parole : courage face aux médias et aux gens en général mais aussi courage face  leur famille quand le film montre des réactions parfois hostiles que ‘on peut entendre dans la bande annonce (« tu as toujours été bon pour remuer la merde » ; « tu nous emmerdes avec tes histoires de curés »).

Scène marquante du film : Je retiendrai la scène du repas à la fin du film qui montre les différentes approches et comportements à avoir face à l’église qui diffère pour chaque victime.

Bref, un film à voir (il sort le 20 février), ne serait-ce que par soutien envers toutes les victimes d’actes pédophiles dans l’église en particulier et dans la société en général. Je retournerai le voir (pour voir les subtilités non vues lors du premier visionnage et pour essayer de comprendre la réaction du frère de François).

Cyril [R2E]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.