Les témoins

Les témoins

Je reviens à l’instant du cinéma où je suis allé voir « Les témoins » (d’André Téchiné) avec Emmanuelle Béart, Michel Blanc, Sami Bouajila, Johan Libéreau ou encore Julie Depardieu. Et quel film ! De mémoire, mes larmes n’avaient pas autant coulées depuis « Le secret de Brokeback Mountain ». Franchement, si ce n’est pas encore fait, je vous conseille de vite aller le voir !!

Si vous n’en avez pas entendu parler, voilà de quoi parle le film… Nous sommes à Paris pendant l’été 1984. Manu (Johan Libereau) débarque à Paris, où il partage la chambre de sa soeur Julie (Julie Depardieu) dans un « hôtel modeste ». Il fera la connaissance d’Adrien (Michel Blanc) et nouera une amitié chaste et joyeuse avec ce médecin quinquagénaire, qui lui fera découvrir le style de vie de son milieu. Au cours d’une ballade en bateau, Adrien présente à Manu un couple de jeunes mariés, Sarah (Emmanuelle Béart) et Mehdi (Sami Bouajila), qui vient d’avoir son premier enfant. Une passion amoureuse imprévue et l’irruption de l’épidémie du sida, encore perçue dans les médias et l’imaginaire collectif comme une peste moderne et honteuse vont boulverser le tranquille agencement de ces destins particuliers. Chacun va devenir acteur et témoin d’un drame contemporain, ù ceux qui ne mourront pas ressortiront peut-être plus forts, mais en tout cas pas indemnes.

Comme vous l’aurez compris, le fim parle donc essentiellement ce terrible virus découvert au début des années 80 et contre lequel le premier « traitement » ne sera disponible qu’en 1986. Depuis, de nouvelles avancées ont été faites, mais il n’existe encore pas de remède miracle à ce virus. Le meilleur moyen de s’en protéger restant le préservatif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.