0 commentaire

Philomena

21058784_20131118171801678Après « Yves Saint Laurent » et « Du sang et des larmes », voilà déjà un troisième coup de cœur pour cette année cinématographique 2014 avec « Philomena » de Stephen Frears.

Irlande, en 1952. Philomena Lee, encore adolescence, tombe enceinte. Rejetée par sa famille, elle est envoyée au couvent de Roscrea. En compensation des soins prodigués par les religieuses avant et pendant la naissance, elle travaille à la blanchisserie, et n’est autorisée à voir son fils, Anthony, qu’une heure par jour. À l’âge de trois ans, il lui est arraché pour être adopté. Pendant des années, Philomena essaiera de le retrouver. 50 ans plus tard, elle se décide enfin à révéler se lourd secret à sa fille qui va contacter Martin Sixmith (un journaliste désabusé) qui va l’aider à retrouver son fils…

Le film est une vraie réussite. Malgré le sujet traité le film ne tombe pas pour autant dans le larmoyant. Le succès réside peut-être dans les traits de caractère de Philomena et de Martin très différents. Au fur et à mesure que le film avance, on se rend également compte que Philomena n’est pas si naïve que ça.

Une belle découverte ! A voir si ça n’est pas encore fait.

Cyril [R2E]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.