Sea, No Sex and Sun

Sea, No Sex and Sun

Après « Dépression et des potes », voilà un film de plus avec Fred Testot. Alors l’histoire n’est pas super originale (on pourra facilement trouver des films traitant du même sujet), ce n’est pas non plus le film du siècle, mais je trouve qu’on passe un bon moment pendant 1h29.

Place au résumé : « Les déboires de trois hommes de générations différentes, confrontés à leurs désirs et à la difficulté de les assouvir. L’été sera chaud… mais pas trop« .

Voilà. Nous avons donc 3 hommes dont le point commun est de passer les vacances en Bretagne, à Carnac (au passage, j’ai apprécié les paysages bretons, ça donne envie d’y aller en vacances). Nous avons un jeune de 20 ans (qui est là pour travailler l’été au club de Tennis), un jeune père de famille trentenaire et un cinquantenaire fraichement divorcé qui vient passer les vacances avec sa fille ou son fils.

J’ai surtout apprécié ce côté vacances avec toutes ces rencontres : les ex, des nouvelles connaissances, …. Avec ce père de famille qui veux encore jouer au jeune. J’ai bien apprécié également le fait que les principaux personnages – qui ne connaissent pas – se croisent et se retrouve ensemble (le cas d’Alex qui se retrouve en soirée avec Guillaume et sa boss de travail d’été – le cas de Pierre qui est attiré par la nouvelle connaissance d’Alex – la fille de Pierre qui tombe sous le charme de Guillaume)…

Donc en résumé… Certes, pas le film du siècle ni le film de l’année… Mais de quoi passer un bon moment dans les salles obscures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.