0 commentaire

Stop au bashing permanent !

Quelques soient les résultats des élections de 2017, c’est ce que je craignais : le bashing systématique. Je trouve qu’on y assiste de plus en plus depuis quelques années (je dirai depuis 2007) avec la fâcheuse conséquence de pourrir un mandat, ce qui a particulièrement été vérifié pour le mandat 2012-2017 de François Hollande.

Ce bashing vient d’hommes et de femmes politiques (d’opposition) mais aussi de médias, d’émissions télé, … où la moindre phrase, le moindre geste est tourné en dérision et en ridicule…. Et certains (notamment chez les plus jeunes) s’arrêtent à là dans l’analyse politique… Il ne faut pas ensuite s’étonner  du manque d’intérêt qu’ont les Français pour la vie politique.

C’est d’autant plus regrettable quand le bashing provient d’hommes et femmes politiques. Actuellement, nous avons Olivier Faure (Président du groupe « Nouvelle Gauche » à l’Assemblée Nationale) qui excelle dans le domaine… Avec son « Jupiter » à toutes les sauces pour parler de Macron… Je précisais même dans un tweet que « à la fin du mandat, Faure aura fait référence à Jupiter pour parler de Macron plus de fois qu’il ne reste de militants au PS« . Pas plus tard que ce soir, il a encore réussi à placer son « Jupiter » sur Franceinfo.

Dans sa publication sur Facebook pour évoquer ce début de législature, il s’étonne que les postes clés de l’assemblée nationale ait été attribués à des nouveaux députés…. Avouons que si des vieux briscards de la politique avaient obtenus ses postes, il aurait été le premier à hurler au non renouvellement et à l’abandon des promesses de Macron.

Sur la loi de confiance dans la vie publique qui devrait faire l’unanimité…. Il trouve encore le moyen de critiquer (même s’il nuance ses propos). A se demander ce que le groupe de la précédente majorité à fait pendant les 5 dernières années surtout quand on voit l’arrogance dans les propos de Faure « Le gouvernement prétend restaurer la confiance ». Pourquoi n’ont-ils pas légiférés selon leurs souhaits à cette époque ? Au moins, la majorité actuelle fait ce qu’elle a annoncée dans le programme présidentiel et législatif… Ils agissent même si tout n’est peut-être pas parfait.

Alors bien sûr pour nuancer et trouver un terrain de critique, il attaque sur la réserve parlementaire qui devrait être supprimée. Personnellement, je suis pour sa suppression. Et qu’on ne vienne pas me dire « oui mais les associations vont être perdantes ». LA fausse excuse ! Sur les nombreuses associations en France, combien avaient une aide sur les crédits de la réserve parlementaire ? Personnellement, je n’en ai jamais vu le moindre euro. Et je préfère, ça évite, sans doute, les connivences.

Voilà pour le petit coup de gueule. Je n’ai pas envie qu’on pourrisse de la sorte un mandat de 5 ans qui n’en est qu’à ses débuts. J’espère que les vacances (qui arrivent et qui vont ravir Mélenchon) vont leur faire du bien et qu’ils soient plus constructifs à la rentrée.

Cyril [R2E]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *