Bilan ciné 2009

Bilan ciné 2009

Comme tous les ans à la même époque, je vais m’attaquer au  bilan cinéma annuel. Et on commence avec les chiffres qui vont bien. Après 97 séances en 2007 et 155 séances en 2008, j’arrive à 128 séances (127 et une séance ce mercredi) pour cette année 2009. Une petite baisse… dûe soit à moins de films intéressants, soit moins de films vus moultes fois ou alors moins de navets vus.

J’avais pensé à livrer les 3 films à retenir pour cette année… Mais le choix est rude, il y en aura donc quatre sans classement.

  • Slumdog Millionaire, le film aux 8 Oscars (dont celui de meilleur film et du meilleur réalisateur) vu deux fois… Une lors de sa sortie et une seconde fois lors des reprises de projection en salle suite aux Oscars. A revoir très vite en DVD.
  • Welcome, un film de Philippe Lioret (à qui l’on doit « Je vais bien, ne t’en fait pas ») dans lequel le personnage interprété par Vincent Lindon aide en secret un jeune réfugié kurde qui veut traverser la Manche à la nage. Un film vu également deux fois : découvert dans le cadre des labels spectateurs UGC et revu lors d’une avant première avec présence du réalisateur et de Vincent Lindon avec un débat fort intéressant.
  • The reader, avec pour commencer une histoire entre un jeune adolescent et une femme mystérieuse de 35 ans… Avant de se retrouver 8 ans plus tard où le jeune est étudiant en droit et assiste aux procès des crimes de guerre nazis où la femme se retrouve sur le banc des accusés. Comme je le disais à l’époque, un film qui nous permet d’avoir une vision différente de ce que nous sommes habitués de voir, tout ceci à travers les sentiments liant Hanna et Michael allant jusqu’à des années après le procès.
  • Inglorious Basterds, pour l’histoire globale du film, pour la bande originale.

Voilà pour le top 4. Je me rend compte qu’on ne parle que rarement des films qui ne nous ont pas marquéss et que nous n’avons pas beaucoup aimés. Je vais donc réparer ceci avec le flop 4 de cette année 2009.

  • Che, je suis sorti de la salle après 6 autres personnes (c’est dire si j’étais dans le film) et je suis allé me boire une bierre.
  • King Guillaume, avec Florence Foresti. Je m’attendais à beaucoup mieux. Une histoire un peu trop nulle. Dommage.
  • Les noces rebelles, et pourtant je l’ai vu deux fois. Rien n’y a fait ! Le personnage de Kate Winslet m’a vite gonflé.
  • 500 jours ensemble, tiens je suis allé voir ça ?!? Ah oui, me souviens un peu.

Voilà. C’était donc les extrêmes… Mais il y a un tas d’autres films entre ceux des deux extrémités. Ceux qui suivent le top 4… Les insurgés, Harvey Milk, L’attaque du métro 123, Le concert, The Box, Rose et Noir. A retenir aussi les 3 films de cette année avec Guillaume Canet : « Espion(s) », « L’affaire Farewell » et « Le dernier vol ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.