0 commentaire

Fiertés

Après « J’ai deux amours » diffusé au mois de mars, Arté vient de diffuser la mini-série « Fiertés ». Il s’agit d’une série de 3 épisodes de 52 minutes, où chacun d’eux revient sur un fait de 30 ans de luttes LGBT avec la dépénalisation de l’homosexualité (1981), le vote du PACS (1999) et la loi du mariage pour tous (2013).

Bien que la série revienne sur des droits forts acquis, elle ne traite pas pour autant de l’activisme politique et militant comme l’ont fait des films comme « Pride » ou encore « 120 battements par minute ».  Et ce côté plus « intime » et plus personnel est une bonne chose – où du moins, un autre angle intéressant sur la façon de traiter 30 ans de luttes. En effet, l’histoire se concentre sur le personnage de Victor que l’on voit donc évoluer entre ses 17 ans et ses 48 ans dans une famille de gauche avec – malgré tout – un certain nombre de préjugés.

Au delà, la série traite également du désir de paternité et revient sur le long parcours d’une adoption.

Contrairement à certaines critiques assez sévères que j’ai pu lire, je trouve que cette mini-série est réussie (même si le rythme est un peu lent par moment et même si on peut regretter le faible rôle de la mère de Victor dans cette histoire) et puis, elle a au moins le mérite d’exister. A voir ou à revoir sur le replay de la chaîne.

Cyril [R2E]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *