Faux rebond

Faux rebond

Faux rebondJe n’avais pas lu un livre aussi rapidement depuis un long moment. C’est vous dire que ce livre était bien. Il s’agit de « Faux rebond », le troisième roman d’Harlan Coben dans la série « Myron Bolitar ».

Il y a onze ans, Myron Bolitar était à deux doigts de faire son entrée en NBA. Un genou fragile et un défenseur zélé en ont décidé autrement. Aujourd’hui, il a l’occasion de faire son come-back chez les Dragons. En vérité, Clip Arnstein, propriétaire de l’équipe, l’engage pour qu’il enquête discrètement sur la disparation de Greg Downing, son joueur vedette et éternel rival de Myron.

Meurtre, chantage, pourquoi Clip Arnstein a-t-il tenu à ce que ce soit Myron qui mène l’enquête ? Que va t-il découvrir ?

Tous les ingrédients d’Harlan Coben et du personnage de Myron Bolitar sont présents tout au long des 408 pages avec pas mal d’humour et de l’action qui laisse très peu le temps de s’ennuyer. L’histoire est prenante avec pas mal de rebondissements, le tout ne m’ayant pas laissé le loisir de trouver par moi-même le coupable.

Pour conclure, encore du très bon Harlan Coben. J’attaque maintenant avec le bouquin suivant de la série « Myron Bolitar » : « Du sang sur le green ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.