Par accident

Par accident

Je profite du confinement pour continuer mes lectures. « Par accident » est le dernier livre terminé avant hier. Il s’agit d’un livre d’Harlan Coben dans la série de ces histoires indépendantes.

Quatrième de couverture : Il y a quinze ans, la vie de Nap Dumas a basculé : son frère jumeau et la petite amie de celui-ci ont été retrouvés morts sur la voie ferrée. Double suicide d’amoureux ? Nap n’y a jamais cru. Désormais flic, Nap voit ressurgir le passé : Rex, leur ami d’enfance, vient d’être sauvagement assassiné. Sur les lieux du crime, les empreintes d’une femme que Nap pensait disparue : Maura, son amour de jeunesse, dont il était sans nouvelle depuis quinze ans. Le choc est total pour le policier. Celle qu’il aimait serait-elle une dangereuse psychopathe ? Où est Maura ? Et s’il était le prochain sur la liste ? La vérité est proche. Si proche. Bien plus terrible et dangereuse que tout ce que Nap imagine…

Mon avis : Encore un roman policier qui se lit très vite sans temps mort. Le tout avec l’ingrédient principal de l’auteur : un proche anciennement disparu avec le passé qui ressurgit. Il est difficile de poser le livre entre chaque chapitre. La tension est totale jusqu’aux dernières pages du livre.

Prochaine lecture avec « Sans défense » du même auteur dans la série Myron Bolitar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.