Remède mortel

Remède mortel

« Remède mremede-mortel-harlan-coben-9782266226189ortel » était mon 9ème livre d’Harlan Coben bien qu’il s’agisse du deuxième romain de l’auteur (il est sorti le 24 octobre 1991, le hasard fait qu’il est sorti deux semaines avant qu’un joueur de basket ne relève sa séropositivité).

« New York, fin des années 1980. Le docteur Harvey Riker a peut-être découvert un vaccin contre le sida. Une formidable avancée qui, cependant, gêne certains intérêts et lobbies. La mort de l’associé d’Harvey et les meurtres sauvages de deux de ses patients pourraient bien être une menace personnelle ».

Un livre que je recommande. Il est bien écrit et ficelé, et on est loin d’imaginer le fin mot de l’histoire (je ne m’y attendais pas du tout). Beaucoup de bons ingrédients dans cette histoire : des personnages attachants (une mention particulière à l’agent Bernstein), une histoire qui se déroule en plein dans l’épidémie du sida (période à laquelle l’épidémie était imputée aux homosexuels) et des personnages variés : un politique qui ne pense qu’à sa carrière en évitant de faire savoir que son fils est homosexuel et séropositif, un religieux extrémiste , un tueur en série de gays et une presse assez puissante.

Un livre à lire et un auteur à découvrir (si ce n’est pas déjà fait).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.