Disparu à jamais

Disparu à jamais

J’avais commencé cette année 2017 avec l’objectif de lire un peu plus en prévoyant de lire un livre par mois. Objectif atteint (du moins pour le moment) puisque j’ai terminé « Disparu à jamais » d’Harlan Coben.

Après « Ne le dis à personne », c’est le second livre de l’auteur parmi ses romans indépendants (en fait second livre édité chez Pocket mais quatrième selon la chronologie de l’écriture).

Cette histoire très haletante est une réussite avec pas mal de rebondissements (je ne m’attendais pas du tout à cette fin) impliquant une multitude de personnages  à l’existence parfois bien compliquée. Le tout avec un thème très cher à Harlan Coben (des disparus qui refont surface).

Si ça vous dit, voilà le résumé : Will a tiré un trait sur son frère. Onze ans après les faits, il le considère comme mort et continue d’occulter cette question lancinante : comment Ken a t-il pu violer et assassiner leur voisine ? En fuite depuis le drame, l’adolescent meurtrier n’a plus donné signe de vie. Alors qu’il est toujours recherché par la police, le voilà qui refait surface. Au même moment, Sheila, la fiancée de Will, disparaît subitement. Comment croire à pareille coïncidence ?

Maintenant, je poursuit mes lectures et j’attaque « Une chance de trop » du même auteur (après avoir vu l’adaptation en 6 épisodes sur TF1 en 2016).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.