Las Vegas 21

Las Vegas 21

Les sorties ciné sont un peu pauvres en ce moment je trouve. Mais j’arrive toujours à trouver quelque chose à aller voir. Bref, si je devais vous conseiller un film sorti cette semaine, je vous dirait sans doute d’aller voir « Las Vegas 21 » avec Kévin Spacey et le séduisant Jim Sturgess. Sans hésiter, je vais donner à ce film un coup de coeur.

Je ne suis pas un inconditionnel des films dont l’action se déroule dans les casinos et où tout tourne autour du fric. Mais je dois dire que j’ai été très séduit par ce film. Un agréable moment de cinéma (et il faut dire que ça me change des « films romantiques » que j’ai beaucoup vu ces derniers temps…). Un film qui remet en évidence un gros problème américain dans l’accès aux études supérieures (on a les capacités et le seul problème est une question de fric !), et surtout un film qui montre à quel point le fric peut faire de nous une autre personne (pas forcément dans le bon sens) et nous faire perdre la tête et les pédales. Enfin, ça c’est de mon avis personnel ! Après chacun appréciera le film à sa juste valeur…. Et peut-être sous un regard différent du mien.

Bref, si vous n’avez pas entendu parler de ce film, voilà le synopis.

Ben Campbell, étudiant doué au prestigieux M.I.T., est contraint de partager son temps entre ses études et petits boulots afin de pouvoir payer ses frais de scolarité. Lorsqu’un groupe d’élèves aussi doués que lui le repère, ils lui proposent de participer à un jeu bien plus lucratif…
Tous les week-ends, cette petite bande de mathématiciens hors pair se rend à Las Vegas pour jouer au blackjack sous de fausses identités, avec des règles qui ne doivent plus rien au hasard. Guidés par le professeur et génie des statistiques Micky Rosa, ils ont compris comment prévoir les cartes et communiquer entre eux pour rafler de très grosses mises.
Séduit par l’argent facile, la vie de rêve et Jill, sa très belle équipière, Ben multiplie les défis. Les risques augmentent pourtant rapidement avec les mises, et les cartes ne restent pas longtemps son seul adversaire : il doit désormais se méfier de Cole Williams, le plus terrifiant des hommes de main des casinos.

Et pour terminer,je vous laisse avec une bien jolie musique que l’on peut entendre au début du film.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.